Sauver Rila

Les Rhodopes, le Pirin
Avatar du membre
albyx
passionné
passionné
Messages : 166
Enregistré le : lundi 23 juin 2003 9:02

Re: Sauver Rila

Message par albyx » vendredi 25 avril 2008 18:37

Dernier message de la page précédente :

Voilà, j'ai signé la pétition pour bien commencer le weekend! :fr:


Avatar du membre
Chantal
GM
GM
Messages : 3533
Enregistré le : mardi 24 octobre 2006 22:06
Zodiaque : Balance

Re: Sauver Rila

Message par Chantal » vendredi 25 avril 2008 20:58

J'y arrive pas !!!! brule: brule: brule:

Avatar du membre
girod
Insatiable
Insatiable
Messages : 1157
Enregistré le : dimanche 19 novembre 2006 19:02
Zodiaque : Gémeaux

Re: Sauver Rila

Message par girod » vendredi 25 avril 2008 22:01

Chantal a écrit :J'y arrive pas !!!! brule: brule: brule:
Demande au Dahu du coin de le faire pour toi ... ,-bg :fr:

Avatar du membre
Françoise
Administratrice
Administratrice
Messages : 10885
Enregistré le : mardi 01 avril 2003 17:03
Zodiaque : Poissons

Re: Sauver Rila

Message par Françoise » vendredi 25 avril 2008 23:06

Chantal a écrit :J'y arrive pas !!!! brule: brule: brule:
Voici le lien vers la page où se trouve le formulaire à remplir (on y voit les derniers signataires) :
-forthenature.org/petitions/appeal_to_the_european_commission_for_rapid_infringement_procedure_to_protect_the_bulgarian_environment

Avatar du membre
Benjo
фанатик
фанатик
Messages : 512
Enregistré le : lundi 12 avril 2004 15:55
Zodiaque : Scorpion

Re: Sauver Rila

Message par Benjo » dimanche 04 mai 2008 20:21

Sur facebook, le groupe "Save The 7th Lakes of Rila Mountain, Bulgaria" comprend + de 4000 membres

Avatar du membre
Françoise
Administratrice
Administratrice
Messages : 10885
Enregistré le : mardi 01 avril 2003 17:03
Zodiaque : Poissons

Re: Sauver Rila

Message par Françoise » dimanche 04 mai 2008 20:52

C'est là qu'il aurait fallu mettre l'info de l'exposition ! :S

Avatar du membre
Benjo
фанатик
фанатик
Messages : 512
Enregistré le : lundi 12 avril 2004 15:55
Zodiaque : Scorpion

Re: Sauver Rila

Message par Benjo » dimanche 04 mai 2008 20:55

Elle a été mise par d'autres personnes

Avatar du membre
Françoise
Administratrice
Administratrice
Messages : 10885
Enregistré le : mardi 01 avril 2003 17:03
Zodiaque : Poissons

Re: Sauver Rila

Message par Françoise » dimanche 04 mai 2008 21:31

Ah ! Ca n'a pas servi à grand chose alors ! Je suppose que tous ces inscrits ne sont pas à Paris.

Avatar du membre
Benjo
фанатик
фанатик
Messages : 512
Enregistré le : lundi 12 avril 2004 15:55
Zodiaque : Scorpion

Re: Sauver Rila

Message par Benjo » lundi 05 mai 2008 0:12

Ce sont en majorité des bulgares

Avatar du membre
Françoise
Administratrice
Administratrice
Messages : 10885
Enregistré le : mardi 01 avril 2003 17:03
Zodiaque : Poissons

Re: Sauver Rila

Message par Françoise » lundi 05 mai 2008 8:49

Oui, j'ai vu. Des Bulgares de Bulgarie et de l'étranger, mais j'en ai vu un seul de France.
L'important est que Rila soit soutenue.

Avatar du membre
etienne_bxl
Insatiable
Insatiable
Messages : 1299
Enregistré le : mardi 01 avril 2008 15:50
Zodiaque : Balance

Re: Sauver Rila

Message par etienne_bxl » lundi 05 mai 2008 10:25

Benjo a écrit :Sur facebook, le groupe "Save The 7th Lakes of Rila Mountain, Bulgaria" comprend + de 4000 membres
Benjo, pouvez-vous m'envoyer un "Message Privé" avec votre e-mail dans Facebook.
Merci d'avance Etienne ,-bg

VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Sauver Rila

Message par VUK HERCEGOVAC » samedi 21 août 2010 13:04

Любители на природата почистват района на Седемте рилски езера
Des amoureux de la Nature nettoient la région des 7 lacs de RILA

Любители на природата в партньорство с дирекцията на Национален парк Рила почистват днес района на Седемте рилски езера. Над 50 тона отпадъци са събрани досега при подобни акции в Рила, Пирин, Странджа и Централен Балкан, съобщи за "Хоризонт" Филка Секулова от сдружението "За Земята". Макар и бавно хората се променят в положителна насока, смята тя:

Доста бяха замърсени преди години националните ни паркове, като всяка година намираме все по-малко отпадъци. Преди 3-4 години намерихме около 6-7 тона за 4-5 дни, по Централния Балкан, в следващите години намираме около 2-3 тона. Тази тенденция се дължи най-вече на това, че ние изчистваме старите сметища около хижите, тъй като извозваме отпадъци от българските хижи, които са труднодостъпни. Има туристи, които все още замърсяват, и това е нашето най-важно послание – когато отидете на една хижа с всичките опаковки, които си носите, вие трябва да си ги свалите сами. Това послание под формат на стикери го има в много хижи – "Боклукът в раницата".

...L'année dernière,on a ramassé jusqu'à 3 tonnes d'ordure...

Source : bnr

VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Sauver Rila

Message par VUK HERCEGOVAC » mardi 31 août 2010 20:54

Des écologistes ont nettoyé la montagne aux environs des sept lacs de Rila
Par Maria Dimitrova
rila1.jpg
L’afflux incessant de gens ici pose le problème avec la protection de la nature merveilleuse de la montagne du Rila.

Dans la dernière semaine du mois d’août des écologistes et des amateurs de la nature ont nettoyé les environs des fameux Sept lacs de Rila – un des plus beaux endroits d’origine glacière dans cette montagne du Sud de la Bulgarie. Il fait partie d’un parc national protégé. Les bénévoles ont ramassé plus de 2 tonnes et demie de déchets variés entassés au cours d’une dizaine d’années au bord des sentiers ou dans des dépôts improvisés. L’organisation écologiste « Pour la Terre » mène cette action pour la 13e année consécutive en libérant la nature bulgare d’une cinquantaine de tonnes de déchets. Le but principal des écologistes est de donner un coup de main aux gérants des chalets pour liquider les conséquences de la pollution au cours des années et protéger la biodiversité. Mais selon Filka Sekulova de l’organisation « Pour la Terre » un meilleur contrôle doit être exercé de la part de la direction des Parcs nationaux.

« Evidemment les plus polluées étaient les alentours du lac nommé « Babreka », en français « le rein » situé à 2282 m d’altitude qui est le plus accessible par le téléphérique ouvert récemment. Il relie le chalet « Pionerska » au chalet « Les Sept lacs », indique Mme Sekulova. Dans les cirques des lacs nous avons ramassé 2 tonnes et demie de déchets de toutes sortes – verre, métaux, plastique et d’autres déchets non conventionnels dont des chaussures, des vêtements et même des appareils électroménagers dispersés parmi le genévrier. Notre action visait à ramasser tous les déchets dispersés à des endroits inaccessibles d’une part et de fixer l’opinion publique sur ce problème sérieux d’une autre. »
Selon les écologistes les Sept lacs de Rila qui font partie des 100 monuments du patrimoine bulgare et sont appelés « Les yeux bleus du Rila » sont un exemple flagrant d’un conflit écologique et d’une action anthropogène sur un territoire montagneux d’une valeur inestimable. Les écologistes sont d’avis que le téléphérique en question est absolument nuisible à la nature pérenne. En guise de protestation ils ont refusé à l’utiliser même pour transporter les déchets ramassé en ayant recours à des chevaux et à des camions tout terrain. Des démarches ont été déjà faites auprès de la Commission européenne pour mettre fin à l’urbanisation grimpante des parcs nationaux bulgares dont la montagne du Rila est classée première.

Source : bnr - version française par Rumen Miliov
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Sauver Rila

Message par VUK HERCEGOVAC » lundi 27 septembre 2010 19:17

Après la montagne et ses lacs,voici le monastère...

La nouvelle exposition ethnographique dévoile une partie des richesses du Monastère de Rila
Par Lucia Sinigerska
rila4.jpg
Le Monastère de Rila est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

L’esprit bulgare a survécu aux vicissitudes de l’histoire, il a été conservé dans les foyers de la foi que sont les monastères bulgares. L’un d’eux, le Monastère de Rila, un monument architectural et un trésor culturel du début du Xe siècle, détruit et reconstruit à plusieurs reprises. Sous son aspect actuel, le monastère de Rila date du 19e siècle. Le complexe monastique a la forme d’un quadrilatère, recouvrant une surface de 8 800 mètres carrés. Actuellement c’est les plus grand et le plus visité des sanctuaires bulgares qui a conservé des instants mémorables de l’histoire de la Bulgarie. La riche collection historique et ecclésiastique du monastère conserve environ 250 manuscrits du XIe au XIXe siècle, 9000 éditions anciennes, des milliers d’icônes, de sculptures sur bois. Depuis cet été le monastère de Rila a de nouveau sa propre exposition ethnographique permanente, représentant la vie des Bulgares à travers les siècles. La guide Jivka Mantarkova au micro de RB :
« Après une interruption de plus de 18 années, le 15 juillet dernier a été inaugurée une nouvelle exposition ethnographique. Dans une des salles nous avons arrangé de magnifiques tapis, qui au XIXe s. faisaient la renommée des villes de Kotel, Chiprovtsi, etc. A côté les visiteurs peuvent voir des tapis traditionnels à long poil et des peaux de chèvres, des oreillers tissés à la main et différents tissus utilisés dans la vie quotidienne dans le passé. Dans la deuxième salle est arrangée l’exposition des costumes traditionnels de différentes régions ethnographique de la Bulgarie qui datent du XIXe et du XXe siècle.

Fondé au Xe siècle le monastère de Rila est le témoin de l’essor de la Bulgarie du temps de tsars bulgares Boris Ier (852-889) qui a christianisé les Bulgares et a introduit l’écriture slave et son fils Simeon le Grand (893-927) sous le règne duquel l’esprit et la littérature des Bulgares fleurissent.Après le XIVe siècle, pendant les cinq siècles de domination ottomane, le Monastère de Rila se transforme en un foyer littéraire et une forteresse de la foi bulgare. En 1961 il est classé musée national et plus tard il est inscrit dans la liste de l’UNESCO du patrimoine culturel mondial. On considère Ivan RILSKI, (876-946) comme le fondateur du monastère. C’est le Saint protecteur de la Bulgarie qui a choisi une vie d’ermite. Les visiteurs peuvent voir la grotte qui l’a abrité. Au milieu du XVe siècle les reliques du saint sont enterrées dans le monastère. On affirme que même de nos jours encore elles font des miracles.

« Au monastère de Rila viennent des touristes du monde entier », poursuit Zhivka Mantarkova. Même s’ils ne sont que pour un ou deux jours en Bulgarie, le monastère de Rila est une halte incontournable. A part l’exposition ethnographique et le musée de l’histoire religieuse, pendant la saison touristique active nous ouvrons chaque jour les salles de travail du Monastère. Là-bas les visiteurs peuvent voir le vieux fournil du monastère, le moulin ainsi que différents ustensiles de la vie des moines. Le donjon du seigneur Khrélio, la partie la plus ancienne du monastère est également ouvert à la visite.

Source : bnr - version française par Rumen Miliov
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Sauver Rila

Message par VUK HERCEGOVAC » mercredi 25 décembre 2013 11:44

  N'ayant plus rien à bétonner sur les versants alpins,voilà que des français veulent bétonner mon Rila...j'ai trouvé un article publié le mercredi 11 décembre 2013 en version française sur le site ouèbe de la BNR...  
Nouvelles pressions sur le Rila et le Pirin
par Maria Dimitrova
Rila_partizanska-poljana.jpg
La mise en avant une nouvelle fois du projet français annoncé en sourdine il y a un an concernant la construction d’un nouveau grand complexe touristique appelé Destination Rila a provoqué une levée des boucliers dans les rangs des adeptes et des adversaires de l’idée pour la transformation de la Bulgarie dans un grand centre européen du ski. Après le projet Super Borovetz qui est vite passé à l’oubli et le bien plus modeste projet Super Panichishte dans le Rila, nous observons à l’heure actuelle des efforts pour la réalisation d’un méga projet ( :(( )avec du savoir faire français. Il y a presque un mois il a été soumis au gouvernement et un groupe de travail spécial sera chargé d’examiner les chances pour son accomplissement, selon les propos du ministre de l’Ecologie et des Eaux Iskra Dimitrova MIHAJLOVA-KOPAROVA.

Bien qu’il s’agisse d’un méga projet, la Destination Rila est différente des autres idées pour des super stations de ski par le fait qu’elle ne compte pas uniquement sur les skis mais parie aussi sur toutes les saisons de l’année. L’échelle envisagée des domaines skiables provoque malgré cela les préoccupations des écolos. En effet, il est prévu d’aménager quelques 155 km de nouvelles pistes dans la région entre la ville de Samokov et de Sapareva banija. On envisage aussi la construction sur un terrain de 8 mille hectares d’un complexe d’hébergement avec 20 000 lits dans différents petits villages de vacances. Le luxe qui sera offert sera des modestes deux étoiles jusqu'à des palaces de 5 étoiles. Le méga complexe disposera également d’une zone aquatique, d’un terrain de golf et de quelques 80 autres attractions touristiques. De quel genre exactement, on ne sait pas encore, mais le chiffre est impressionnant. Les ambitions de la nouvelle Destination Rila sont orientées vers quelques 200 mille touristes pendant toute l’année. Les compagnies qui soutiennent le projet sont plusieurs et on y voit le nom d’Accor Groupe, du Cluster Montagnes, de PGI Management, de Schneider Electric, tout comme de la compagnie bulgare du bâtiment Markan. Il est prévu de terminer les travaux de construction en deux étapes en six ans. Les investisseurs promettent de créer 8 000 nouveaux emplois et ce dans une région au taux de chômage en flèche. L’investissement record envisagé de 550 millions d’euros est, bien sûr, soutenu par l’ambassade française à Sofia.
Au début de l’année le méga projet a été présenté aux municipalités de Samokov et de Sapareva bania qui l’auraient applaudi. Quelques sondages ont également été effectués dans les milieux écologistes dont, comme on pouvait s’y attendre, les réactions ont été beaucoup plus froides.
Rila-vrh-musala.jpg
Quels sont en réalité les arguments des verts ?
Le premier est de caractère formel et il pointe le fait que le projet a été tout d’abord examiné par le gouvernement sans avoir suivi les procédures légales exigeant qu’il soit d’abord étudié par le ministère de l’Écologie. Mais les critiques ont également des cibles plus concrètes. Il semble qu’une partie du projet devra être construite dans le parc national du Rila où, en principe, il est interdit de construire. Le reste du projet se trouve dans la zone-tampon du Rila, c’est-à-dire dans une proximité immédiate du parc national qui bénéficie également de mesures de protection bien que moins sévères. En plus de tout cela, le projet envisagerait trop de pistes de ski pour cette montagne et menacerait les 7 lacs de Rila qui sont un site touristique et naturel emblématique pour la nature bulgare. Récemment d’ailleurs une coalition de verts a exhorté l’UNESCO à inscrire sur sa liste du patrimoine protégé ces sept lacs.
***
Un allié inattendu
Dans le cas de la Destination Rila, les associations écologiques ont obtenu un allié inattendu. En effet, les municipalités d’une autre montagne, celle du Pirin, se sont déclarées contre le projet peut-être par jalousie car jusque-là c’étaient des alliés. Les campagnes en faveur de la construction et de l’ouverture de nouvelles stations de ski dans les deux montagnes commençaient d’habitude dès septembre et la dernière fois les maires avaient demandé d’obtenir la permission de construire sur 10% de la superficie des parcs nationaux et du réseau Natura 2000. Une demande qualifiée par les écolos comme une violation de nombreuses directives européennes sur la biodiversité ce qui pour sa part pourrait amener des sanctions contre la Bulgarie. Les écolos ont aussi discerné dans cette position des maires des localités montagnardes une tentative de contourner les règlements et de construire à volonté dans les montagnes des pistes de ski, des terrains de golf et des hôtels.
7-lacs.jpg
Quels sont en réalité les arguments des verts ?
Le premier est de caractère formel et il pointe le fait que le projet a été tout d’abord examiné par le gouvernement sans avoir suivi les procédures légales exigeant qu’il soit d’abord étudié par le ministère de l’Écologie. Mais les critiques ont également des cibles plus concrètes. Il semble qu’une partie du projet devra être construite dans le parc national du Rila où, en principe, il est interdit de construire. Le reste du projet se trouve dans la zone-tampon du Rila, c’est-à-dire dans une proximité immédiate du parc national qui bénéficie également de mesures de protection bien que moins sévères. En plus de tout cela, le projet envisagerait trop de pistes de ski pour cette montagne et menacerait les 7 lacs de Rila qui sont un site touristique et naturel emblématique pour la nature bulgare. Récemment d’ailleurs une coalition de verts a exhorté l’UNESCO à inscrire sur sa liste du patrimoine protégé ces sept lacs.
***
La révolte des communes du Pirin
L’été dernier, la vice-premier ministre aux affaires économiques la doyenne Daniela Nikolova BOBEVA-FILIPOVA avait promis aux habitants du Pirin qu’ils obtiendraient la permission pour la construction d’une nouvelle remontée mécanique et l’aménagement de nouvelles pistes de ski malgré le fait que ces projets sont en contradiction avec le plan directeur du parc national du Pirin. Mais au lieu d’actions concrètes pour la réalisation de cette promesse, le gouvernement a consacré ses efforts sur le nouveau plan concernant le projet gigantesque du Rila ( :(( :(( ) qui entre en concurrence directe avec les stations de sports d’hiver dans le Pirin. Il faudrait encore rappeler à ce titre que les trois projets de zones de ski dans le Pirin qui datent de 2008 n’ont pas été encore examinés par le gouvernement, se plaignent les maires des localités concernées de cette montagne. Ils ont même accusé le cabinet de fermer les yeux pour les projets qui les concernent. Le 11 novembre dernier ils ont organisé des protestations et ont bloqué la nationale E79 près de la ville de Simitli. A ce moment ils ont donné 10 jours au gouvernement pour examiner et adopter des mesures urgentes pour l’accomplissement de leurs projets de pistes de ski qui par ailleurs sont farouchement critiqués depuis des années par les écolos. En effet, la construction à une échelle démesurée d’hôtels et d’immeubles dans la charmante ville de Bansko est devenue le synonyme de l’avidité des entrepreneurs et d’une approche trop commerciale par rapport à la localité en matière de tourisme. C’est justement cette avidité qui incite aujourd’hui les autorités locales à dresser des plans de nouvelles pistes de ski car c’est la seule manière de remplir les hôtels vides. Les ambitions sont tournées vers la construction d’un nouveau téléphérique et d’un nouveau domaine de ski à Bansko, tout comme de nouvelles pistes de ski à proximité dans la montagne. Tout cela devrait représenter le nouveau Pirin Circle avec quelques 300km de pistes de ski. Les investissements prévus seront de l’ordre de 300 millions d’euros. La réalisation de ces projets dépend en grande partie des paramètres du nouveau plan directeur du parc naturel Pirin qui figure sur la liste de l’UNESCO de l’héritage culturel et naturel mondial depuis 30 ans exactement. Selon la ministre de l’Écologie et des eaux Iskra Dimitrova MIHAJLOVA-KOPAROVA, un nouveau plan directeur valable les dix prochaines années sera disponible en 2015.
Le compte à rebours est lancé dans la bataille entre les adeptes des gigantesques stations de sports d’hiver dans le Rila et le Pirin et les verts. On peut dans cette optique s’attendre à des revirements de toutes sortes.
rila-bucolique.jpg
Source : bnr - version française de Vladimir Sabev
------
Il serait peut-être temps de réagir au bétonnage du Rila et du Pirin,commencé il y a déjà plus de 30 ans...et cela suffit amplement ...
Rila-construction-telepherique.jpg
travaux_vrh-rila.jpg
----------
L'homme est humain. Les conneries arrivent fatalement
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Avatar du membre
Chantal
GM
GM
Messages : 3533
Enregistré le : mardi 24 octobre 2006 22:06
Zodiaque : Balance

Re: Sauver Rila

Message par Chantal » mercredi 25 décembre 2013 21:24

La société Grenobloise c'est Pomagalski qui équipe pratiquement toutes les stations.
Rien n'arrête les promoteurs qui ne doivent pas aimer la beauté pour décider de dénaturer des sites avec des projets gigantesques.... pas bien:


Répondre