Tzvetnitza - La fête des fleurs

forme en painLe 1er avril en 2018. Dimanche des Rameaux. Selon la tradition bulgare on appelle cette fête également Vrabnitza (Връбница), Kouklinden, Tzvetonosna nedelia, et elle a lieu le lendemain de Lazarov den, toujours une semaine avant Pâques et toujours le dimanche. Le rite principal est appelé koumitchéné et se fait toujours au bord de l'eau avec une koukla, kravaï, koulak (pain spécial) ou avec une couronne de saule. Dès le samedi de Lazarovden, chaque jeune fille qui était lazarka prépare une pâte à pain avec la quelle elle fait sa koukla.

Le lendemain, le jour de Tzvetnitza toutes les filles se réunissent pour aller à la rivière à un endroit où il n'y a pas trop de courant, elles coupent un morceau de pain de leur koukla et le pose sur l'eau au dessus d'un battoir ou d'une planchette. Une fille tape sur la planchette et le pain flotte sur l'eau. Celle dont le morceau de pain arrivera en premier sera la koumitza (marraine) pour l'année.

Koumitchénéto avec les couronnes de saule se fait de la même façon, seulement que toutes les filles poussent au même moment leurs couronnes.

©BAN-jeunes filles qui dansent

En allant et revenant de la rivière les filles marchent sur deux rangs en petite farandole tout en chantant. Une fois à la rivière, avant le rite koumitchéné, elles interprètent des chants et des danses traditionnelles. À la maison de leur koumitza toutes ensemble, elles font un repas commun.

La fête se termine avec le rite говеене (goveene). Par respect de la marraine (кумицата) on se tait devant elle toute la semaine jusqu'à Pâques.

À Pâques toutes les jeunes filles arrivent à nouveau dans la maison de leur marraine avec des fleurs et des œufs rouges et font encore un repas commun en chantant et en dansant.

Прости, прощавай кумице!
Че сме ти много говели,
Отъ Лазар па до Великден.

Excusez-nous, excusez-nous marraine, de n'avoir pas parlé de Lazare jusqu'à Pâques.

Aujourd'hui les deux fêtes Lazarov den (jour, en bulgare) et Koumitchéné sont célébrées le même jour par les écoliers comme une fête traditionnelle et artistique.

Ce jour est la fête de tous ceux et celles qui portent des noms de fleurs ou de plantes : Aglika, Dafinka, Iglika, Iasmina, Kamelia, Kalina, Kamen, Lilia, Liliana, Lora, Malina, Margarita, Neven, Nevena, Nevelina, Nezabravka, Plamen, Orkidea, Ralitsa, Rossen, Roza, Temenuga, Tzvetan, Tzvetelina, Tzvetomir, Veronika, Violeta, Vyrban, Yavor, Zdravko, etc.

Violeta Vitanova d'Amicour

La célébration des Pâques en Bulgarie

Publié le | Mis à jour