Fête nationale de la république de Bulgarie

03 mars 1878 - date historique

Drapeau bulgare devant monument Chipka
Drapeau devant le monument de Chipka - photo BGNES

Le 03 mars est le jour de la fête nationale de la Bulgarie. C'est un jour férié.

Pendant près de cinq siècles (de 1396 à 1878) la Bulgarie resta sous la domination des Turcs - le joug ottoman.

Vers 1860 la quête pour atteindre l'indépendance nationale se concrétisa.

Parmi les figures légendaires on peut citer : Gueorgui Rakovski (1821–1867), Lyouben Karavelov rédacteur du journal Svoboda (Libérté) et fondateur avec Vassil Levski (1837–1873) du comité central révolutionnaire bulgare, Gueorgui Benkovski.

Vassil Levski, dénommé l'apôtre de la liberté créa des centres départementaux gérant les comités révolutionnaires des villes et des villages. Malheureusement, suite à une trahison, il fut capturé et pendu par les Turcs à Sofia le 18 février 1873. En 1874 le grand poète et idéologue Christo Botev [Hristo Botev] prit sa suite. Plusieurs tentatives d'insurrections furent réprimées de façon sanglante, notamment celle d'avril 1876. De nombreuses petites villes furent incendiées et leurs population massacrée.

Les journalistes étrangers envoyaient des reportages détaillant les atrocités commises. Le monde entier s'indigna. En France, fin 1876 Le Figaro publia un livre Voyage au pays des bachibouzouks (bachi-bouzouk soldat irrégulier de l'armée turque XIXe siècle). Victor Hugo publia un article dans le journal Le Rappel du 30 août 1876 dans lequel il déclara que ...l'héroïque peuple bulgare a mérité d'être libre.

Le pic de Chipka
Le mémorial du col de Chipka

En 1877 la Russie, à laquelle se joignirent les Ukrainiens, les Polonais, les Finlandais, les Roumains et, bien sûr, les Bulgares, déclara la guerre à l'empire ottoman. Celle-ci dura presque un an et, le 03 mars 1878, fut signé le traité de San Stefano (en Turquie) qui marqua la création de l'état bulgare autonome, appelé Principauté de Bulgarie, dont Sofia devint la capitale en 1879.

Un monument de la Liberté fut construit dans la ville de Chipka en 1896, situé au dessus du passage de Chipka, dans la montagne.

Le 03 mars fut fêté pour la première fois en 1880 en l'honneur de l'intronisation de l'empereur de Russie Alexandre II. À partir de 1988 le 03 mars devint le jour de la Libération bulgare ; ce n'est qu'en 1990 qu'il fut promulgué fête nationale suite à un décret parlementaire.

À la tombée du jour, dans toutes les villes où se trouve un monument à la liberté ou à l'un des héros révolutionnaires, les habitants se réunissent pour participer à une cérémonie officielle en leur mémoire, clôturée par l'hymne national et des festivités.

Comme à chaque fête les Bulgares se souhaitent Bonne fête, en bulgare Tchestit praznik (Честит Празник).

l'hymne national de Bulgarie

Pages connexes

Mis à jour