Mihail Ivanov, poète bulgare

Quel est le trait d'union qui relie la tendance naturelle à un équilibre sous-jacent que manifestent les phénomènes physiques de notre Univers et l'harmonie à laquelle aspire secrètement tout être humain ? D'un côté, la Théorie de la symétrie qui recherche les lois unissant les forces fondamentales de la nature dans un tout cohérent et indivisible, de l'autre, la poésie qui rompt la symétrie en opposant d'un trait de plume des constantes antinomiques mais indissociables de la vie : la haine et l'amour, la destruction et la création, la mort et l'espoir...Mihail Ivanov a trouvé leur point de rencontre.

Physicien et passionné de la Théorie de la symétrie, il est aussi poète. Il s'inscrit ainsi dans une tradition slave qui démontre que l'association de la rigueur de la pensée scientifique à la sensibilité de la poésie lyrique est souvent une réussite.

Les éditions Stigmati ont publié à Sofia son journal intime dont vous pouvez goûter ici quelques extraits en version française.

Les rochers de Sozopol

Entaillés,
balafrés,
les fronts bruns
des rochers
s'immergent dans l'écume argentée
des vagues.
Des mouettes tournoient
en nuée.
L'écume s'engouffre
dans les brèches.
Des lumières scintillent
dans les eaux limpides,
lumières non éteintes
de mes souvenirs.

Chaque lumière
est un univers dans l'Univers.

À Ganka

Involontairement
je retourne sur mes pas
et me voilà
à nouveau sur la grève
que baignent les vagues sombres
de la nuit.
Les vagues du passé.

Tu es là.
Des grains de sable mouillé
sont collés
sur les paumes de tes mains.

La pleine lune s'éparpille
sur les flots
et nos regards se posent au loin
sur les lumières d'un bateau
qui vogue vers la ligne bleue
de l'horizon.

A cet instant,
les années
que nous avons passées ensemble
se rassemblent.
Vient alors à nous
notre jeunesse
avec son doux sourire.

Page finale

Le jour se fond dans la nuit...

...il ne nous reste plus
qu'un peu d'amour,
de la tendresse
et le chant d'une source
jaillie dans le désert
de nos espoirs.

Traduction et présentation de l'auteur par Ralitsa Mihailova-Frison-Roche.

Publié le | Mis à jour