Information insolite.......

Quiproquos drôles ou pas concernant la Bulgarie.
Répondre
VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Information insolite.......

Message par VUK HERCEGOVAC » samedi 25 janvier 2014 21:30

Dernier message de la page précédente :

Pourtant Blagoevgrad et Montana (anciennement Mihajlograd), ainsi qu'un tas d'autres villes, ont bien changé leurs immatriculations....E à la place de Бл et М à la place de Мг.Dobrić aurait très bien pu suivre le mouvement,le D étant libre, Dupnica n'ayant le privilège d'être un spahiluk, elle dépend de Kjutsendil Kn

Nouvelle plaque ..............................ancienne plaque

A Burgas.................. Бургас Б
B Varna........................... Варна В
BH Vidin ...................... Видин Вд
BP Vraca......................... Враца Вр
BT Veliko Tarnovo ......................... Велико Търново Вт
С, CA Sofia-Grad (ville).................... София-град С, А
CC Silistra............................. Силистра Сс
CH Sliven............................. Сливен Сл
CM Smoljan........................... Смолян См
CO Sofia (oblast).......................... Област София Сф
CT Stara Zagora.................... Стара Загора Сз
E Blagoevgrad.............................. Благоевград Бл
EB Gabrovo......................... Габрово Г
EH Pleven............................. Плевен Пл
H Shumen............................. Шумен Ш
K Kardjali................................ Кърджали К
KH Kjustendil........................... Кюстендил Кн
M Montana .......................... Михайловгпад Мг
OB Lovech....................... Ловеч Л
PA Pazardjik.................................. Пазарджик Пз
PK Pernik............................ Перник Пк
PB Plovdiv............................. Пловдив П
PP Razgrad............................. Разград Рр
P Ruse............................. Русе Р
T Targovishte .............................. Търговище Т
TX Tolbuhin ................................. Добрич Тх
X Haskovo............................. Хасково Х
Y Jambol................................... Ямбол Я
  Vous remarquerez que certaines plaques ont été "romanisées" en douce .et certaines me paraissent un tantinet exotique.... chepa chepa Le "dépannage" des "tirdzhije" a simplement consisté à les emmener à leur destination de livraison, j'avais du temps et c'était à proximité....08:) 08:)  
----------
Un mors en or ne rend pas le cheval meilleur


Avatar du membre
Françoise
Administratrice
Administratrice
Messages : 10885
Enregistré le : mardi 01 avril 2003 17:03
Zodiaque : Poissons

Re: Information insolite.......

Message par Françoise » samedi 25 janvier 2014 21:39

Je ne suis pas sûre d'avoir bien compris.
Област София Сф, devient Со et Sofia grad devient soit С, CA ?

VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Information insolite.......

Message par VUK HERCEGOVAC » dimanche 26 janvier 2014 11:24

Françoise » 25 jan 2014 a écrit :Je ne suis pas sûre d'avoir bien compris...
Je dois vous avouer que moi non plus,entre les "romanisés"....PK au lieu de Пк pour Pernik,PA au lieu de Пз pour Pazardzhik, et les "exotiques" comme Y (!!!) au lieu de Я pour Jambol, EB au lieu de Г pour Gabrovo chepa chepa. Cela doit découler d'une logique quantique "imposée" pour une commission mafieuse localisée du côté de Bruxelles...La métastase bruxellosienne commence peut-être à se répandre insidieusement. :molya:
----------
Quand on élit un âne maire, on apprend à braire

Avatar du membre
Françoise
Administratrice
Administratrice
Messages : 10885
Enregistré le : mardi 01 avril 2003 17:03
Zodiaque : Poissons

Re: Information insolite.......

Message par Françoise » dimanche 26 janvier 2014 12:44

Le mystère mérite d'être approfondi ;-)

VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Information insolite.......

Message par VUK HERCEGOVAC » samedi 15 mars 2014 18:03

Теленце с три очи се роди в монтанско село
Naissance d'un veau à 3 yeux dans le Montansko
veau-trois-yeux.jpg
Le 3° oeil.................quel veinard
veau-trois-yeux.jpg (14.23 Kio) Vu 2047 fois
Теле с три очи се роди в монтанското село Винище. Животното е съвсем здраво и радва стопаните си и хората в селото, съобщават в репортаж на Нова телевизия.

Un veau à 3 yeux est né à Vinishte (Montansko). La bête se porte bien et fait la joie du village.

Source : bgfermer.bg
----------
Depuis l'homme jusqu'au bétail, aux reptiles et aux oiseaux du ciel, car je me repens de les avoir faits

Avatar du membre
Françoise
Administratrice
Administratrice
Messages : 10885
Enregistré le : mardi 01 avril 2003 17:03
Zodiaque : Poissons

Re: Information insolite.......

Message par Françoise » samedi 15 mars 2014 18:47

Pauvre petit veau. Il a l'air tellement triste !

VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Information insolite.......

Message par VUK HERCEGOVAC » lundi 17 mars 2014 20:14

Бай Ганьо има вече паметник

La figure emblématique de notre culture et de notre identité pourra être touchée du doigt...

Baj GANIJO a une statue
statue-baj-ganijo.jpg
statue-baj-ganijo.jpg (15.13 Kio) Vu 2047 fois
Първият паметник на героя на Алеко Константинов Бай Ганьо е готов. Автор на седящата на пейка бронзова фигура е младият харманлийски скулптор Тамер Халил - възпитаник на Великотърновския университет.Халил изработил статуята за около половин година по поръчка на собственика на етнографския комплекс в село Скобелево,община Павел баня, Област Стара Загора.Peгионът се слави като производител на розово масло, а Бай Ганьо е най-известният литературен герой, търгувал със скъпата есенция.
Паметникът ще бъде открит на 23 май пред розоварната в Скобелево.

La première statue du héros d'Aleko Konstantinov, Baj Ganijo, est terminée. Le créateur de ce bronze est le jeune sculpteur Harmanlijski Tamer HALIL, élève à l'Université de VELIKO TRNOVO.
La statue sera inaugurée le 23 mai 2014 lors de l'ouverture de la saison de la Rose à Skobelevo Commune de Pavel Banija (STAROZAGORSKO)

Source : Trud
----------
La mythologie, comme la science est un produit de l'intellect

Avatar du membre
Françoise
Administratrice
Administratrice
Messages : 10885
Enregistré le : mardi 01 avril 2003 17:03
Zodiaque : Poissons

Re: Information insolite.......

Message par Françoise » lundi 17 mars 2014 22:14

Voilà une excellente information.
Vive Baj GANIJO :boje:

VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Information insolite.......

Message par VUK HERCEGOVAC » dimanche 06 avril 2014 13:06

Орешарски открива ресторант „София“ в Ханой

Българският премиер ПЛАМЕН ВАСИЛЕВ ОРЕШАРСКИ е на официално посещение във Виетнам, което ще продължи до 9 април, съобщиха от пресслужбата на Министерския съвет. Днес Орешарски ще присъства на откриването на първия български ресторант „София“ в Ханой и ще се срещне с виетнамски граждани, които са учили и работили в България.

En marge d'une visite politico-économique,notre grand vezir va inaugurer un restaurant bulgare "Sofia" tenu par des vièts ayant étudié et travaillé en Bulgarie.

Source : presa.bg
----------
L'art culinaire est le seul art qui nourrit son homme

Avatar du membre
Françoise
Administratrice
Administratrice
Messages : 10885
Enregistré le : mardi 01 avril 2003 17:03
Zodiaque : Poissons

Re: Information insolite.......

Message par Françoise » dimanche 06 avril 2014 18:37

Qu'il vienne à Paris pour que des Bulgares viennent s'installer et ouvrir un restaurant bulgare !!
Ou, pourquoi pas, des Français qui auraient étudié et vécu en Bulgarie se lancent dans cette aventure :fr:

Avatar du membre
Chantal
GM
GM
Messages : 3533
Enregistré le : mardi 24 octobre 2006 22:06
Zodiaque : Balance

Re: Information insolite.......

Message par Chantal » dimanche 06 avril 2014 22:03

Il y a une excellente école hôtelière a Dobrich et je me souviens de deux jeunes étudiants avec qui mon fils avait sympathisé, qui sait c'est peut-très eux !

Avatar du membre
Françoise
Administratrice
Administratrice
Messages : 10885
Enregistré le : mardi 01 avril 2003 17:03
Zodiaque : Poissons

Re: Information insolite.......

Message par Françoise » dimanche 06 avril 2014 22:54

C'était des Vietnamiens ?

VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Information insolite.......

Message par VUK HERCEGOVAC » mercredi 30 avril 2014 21:36

Notre Grand Khan Rosen Asenov a les honneurs de la presse française, l'Express publie une entrevue pas piquée des hannetons où notre makedonec lobotimisé éructe des éléments convenus à Bruxelles où à Washington.

"La Russie multiplie les vols hostiles au-dessus de la mer Noire", affirme le président bulgare
Par Alexandre Lévy, publié le 29/04/2014

Chef de l'État depuis 2011, le président (de cohabitation) bulgare Rossen Plevneliev (droite) explique à L'Express pourquoi, selon lui, les Européens devraient se montrer plus fermes vis-à-vis de Moscou.

La Bulgarie se sent-elle menacée par la crise ukrainienne ?

Oui et nous le serions encore davantage si nous n'avions pas rejoint l'Alliance atlantique (Otan) en 2004 et l'Union européenne (UE) en 2007. Je ne remercierais jamais assez tous ceux qui ont œuvré pour ce choix civilisationnel, lequel constitue le fondement de notre sécurité. Car, c'est vrai, je ne me fais plus aucune illusion sur la Russie d'aujourd'hui.

Qu'entendez-vous par-là ?

Le Kremlin a changé de méthode : nous sommes témoins d'une nouvelle politique, plus nationaliste et agressive, dans ce que, à l'époque soviétique, on appelait "l'étranger proche" de l'URSS. Il s'agit d'une stratégie délibérée de déstabilisation : au début la Crimée puis, selon le même scénario, le sud-est de l'Ukraine. A qui le tour ? La Moldavie ? Les Balkans ? Savez vous que depuis le début de la crise ukrainienne, pas une seule nuit ne se passe sans que la chasse bulgare ne décolle pour aller intercepter des avions russes qui effectuent des vols hostiles au dessus de la Mer Noire ? En deux mois, nos avions de chasse, qui agissent dans le cadre du programme Air policing de l'Otan, ont effectué autant de vols d'urgence qu'au cours des vingt dernières années. Est-ce cela la nouvelle normalité ? Est-ce cela l'Europe que nous avons tant voulu ?

Autrefois présentée comme la "XVIe République de l'URSS", la Bulgarie demeure très russophile: la classe politique locale est d'ailleurs réservée sur les sanctions à imposer à Moscou, notamment à cause de la dépendance énergétique de la Bulgarie vis-à-vis des hydrocarbures russes...

C'est vrai, la Bulgarie est russophile. Mais, en quoi aimer la culture, la musique et la littérature russe justifie-t-il l'invasion de la Crimée ? Écoutez, nous sommes surtout et avant tout un pays pro-européen. Or le projet russe est anti-européen par son essence, par ses valeurs, par sa vision du monde et de la société. N'oublions pas que, en Russie, l'Union eurasienne, chère à Vladimir Poutine, est présentée comme un grand projet "allant de Lisbonne à Vladivostok" et qu'il exclut et nie l'UE en tant que telle.
Voilà pourquoi je suis étonné par les réactions de nombreux hommes politique bulgares lorsqu'ils affirment que nous ne devrions jamais nous opposer à la Russie. Ont-ils oublié que nous sommes membres de l'UE ? Que nous appartenons à une famille et que nous devons défendre les valeurs de cette famille qui sont, entre autres, la tolérance et l'État de droit. Quant au gaz, il ne devrait être qu'une marchandise, non pas une arme.
Plus généralement, en Bulgarie comme en Europe, je vois aujourd'hui deux façons de faire de la politique face à la Russie : il y a ceux qui sont animés par des intérêts et ceux qui sont attachés à des valeurs. Mais de quels intérêts peut-on parler lorsque d'un côté on respecte la loi et de l'autre non ?

L'Europe est-elle suffisamment ferme face au Kremlin ?

Non. L'Europe est un exemple pour le monde entier, par son humanisme et son développement démocratique, notamment à l'Est du continent. Et c'est exactement ce qui est remis en cause par la crise ukrainienne. Car il ne s'agit pas uniquement de l'Ukraine mais de la survie même de l'UE. Si nous cédons aujourd'hui, notre Union ne sera pas seulement déstabilisée mais aussi délégitimée comme modèle démocratique aux yeux de tous ceux qui rêvent d'y adhérer un jour - je pense notamment à nos voisins des Balkans qui ont connu les guerres et le nettoyage ethnique. Ne les décevons pas!
Le pire cauchemar serait que les Européens du sud-est soient de nouveau relégués au rang d'habitants de seconde zone, de périphérie de l'Europe. Ce serait un retour au XIXè siècle. Or c'est exactement ce que souhaite le Kremlin. N'oublions pas que toutes les guerres européennes ont commencé à cause de le confrontation des intérêts des grandes puissances dans cette fameuse périphérie. Il faut que nous montrions, nous Européens, que nous avons appris les leçons du passé. Ce ne sont pas les grandes puissances qui doivent décider du sort de l'Ukraine, mais les Ukrainiens eux-mêmes. Et cela à l'occasion d'élections libres et honnêtes et -pourquoi pas- en organisant un référendum sur l'intégrité territoriale du pays.

izvornik: lexpress.fr
  Dondukov 2 doit surement ressembler à une Tour d'Ivoire et y patauger doit avoir un effet kaleïdoscopique, notre Grand Khan Rosen Asenov croit habiter au pays des bisounours, déjà hier lors d'une entrevue au quotidien suisse le Temps,il avait souhaité que l'Europe ne l'abandonne pas..."Европа не трябва да ни изоставя". Il croit vivre dans une famille où tout le monde il est beau,tout le monde il est gentil. Le fait de vivre sur un même continent ne prouve pas que nous ayons les mêmes intérêts et encore moins les mêmes valeurs.Pour un génie informatique,il n'a pas beaucoup l'esprit mathématique mais l'échine servile des laquais,(....résidus inconscient de 5 siècles de sultanat peut-être....). La Bulgarie n'a pas les mêmes intérêts que le Portugal ou l'Écosse,pour ne citer que ces 2 cas.Il nous parle de passé,mais il ne comprend pas l'Histoire. Il oublie comment ce sont bâtis les empires coloniaux européens,comment ce sont construits les États-Unis,sur le génocide et l'esclavage.Il se berce sur l'illusion du dogme de l'intangibilité des frontières,mais ce dogme s'est envolé avec l'éclatement de la Yougoslavie,de la Tchécoslovaquie et de l'URSS. La numérotation des siècles n'a aucun sens, Homo sapiens sapiens est le même depuis la nuit des temps.Il peut être quelques fois bon mais il est surtout avide La guerre serbo-bulgare a été déclenchée pour de vulgaires revendications territoriales, les guerres balkaniques pour des considérations nationales et les "grandes puissances" n'ont pas à forcer leur talents pour attiser le feu.Le gaz est une marchandise et donc une arme.La Bulgarie fabrique bien des "AK 47" sous licence et les vend en tant que marchandise....Il n'a surement pas compris que l'U.E n'est vulgaire conglomérat d'intérêts mercantile et que le bonheur des peuples n'y est vraiment pas la préoccupation principale.  
----------
Quand un âne est élu maire, chacun apprend à braire

VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Information insolite.......

Message par VUK HERCEGOVAC » dimanche 03 août 2014 12:20

Dans le genre "rubrique où l'on en apprend tous les jours",voici une information que j'ignorais....et qui,j'espère,vous éclairera :yeees:

Les tolstoïens de Yasna Poliyana [Ясна поляна]
Les éditeurs du magazine Vazrazhdane
tolstoiens-bulgares.jpg
Les éditeurs du magazine Vazrazhdane
Le domaine de Yasnaya Polyana, en Russie, de Lev Nikolaïevitch Tolstoï où l’écrivain de génie écrit ses romans cultes “Guerre et Paix” et “Anna Karénine”, est mondialement connu et visité par des milliers de touristes. Mais peu de gens savent que la Bulgarie a aussi sa Yasna Poliyana. Le nom de ce village bulgare est lié aux adeptes du tolstoïsme dans notre pays et à une collection de musée consacrée au phalanstère qu’ils ont créé.

En 1906, au village Alan Kajrijak, dans la montagne de Strandzha, dénommé plus tard Yasna Poliyana, arrivent quelques hommes vêtus de costumes élégants voulant rencontrer le maire. Leur demande est de rester dans le village et d’y vivre sur les principes du tolstoïsme, préconisant l’amour universel, l’égalité, la liberté, la non-violence et autres, tous des idées hérétiques pour l’époque.
interieur-maison-pehlivanov.jpg
Leur fort désir de tourner le dos aux tentations pernicieuses de la civilisation au nom des petites joies de la vie et de la communication directe avec Dieu a son explication. Au début du 20e siècle, Tolstoï était un des écrivains les plus adulés en Bulgarie et sa doctrine, pour laquelle il a été excommunié par l’Église orthodoxe, se répandait rapidement parmi les intellectuels à travers notre pays. On prétendait même, que la Bulgarie était le deuxième pays, après la Russie, où il avait le plus d’adeptes. Mais les tolstoïens, en général, étaient mal vus. Cela n’a pas empêché le maire de l’époque du petit village d’abriter les six jeunes intellectuels en leur offrant même une maison et un terrain pour le cultiver. Ce fut le début du phalanstère des tolstoïens à Yasna Poliyana qui a survécu pas plus de deux ans, mais qui a laissé des traces indélébiles derrière soi.
petit-bureau.jpg
Les membres de cette petite communauté masculine étaient tous des Bulgares bien éduqués. A la tête du groupe était un certain Hristo Dosev de Stara Zagora qui avait fait ses études de médecine à Lausanne, en Suisse. Tout comme ses confrères, il s’était adonné entièrement à l’œuvre et la philosophie de Tolstoï. Ces messieurs distingués vivaient tranquillement et humblement, ils cultivaient leur petit morceau de terre et organisaient de temps en temps des lectures publiques d’ouvrages littéraires dont le but était d’éclairer les esprits de la population montagnarde locale, qui était un peu éloigné du monde. Mais leur occupation première était de propager l’œuvre de Lev Nikolaïevitch Tolstoï. Ainsi, au premier jour de 1907, vient au monde le magazine Vazrazhdane (Renaissance).
“En ces deux ans ils créent une imprimerie - raconte Denka Todorova, secrétaire du foyer de culture de Yasna Poliyana. - Et c’est là justement que voit le jour le premier numéro de la revue que les tolstoïens envoient à leur maître Lev Nikolaïevitch Tolstoï. L’écrivain est très impressionné par le fait que ses idées de non-violence et de paix sont bien accueillies ici, en Bulgarie, contrairement à son pays natal où elles font l’objet d’une critique virulente et les éditeurs refusent de publier ses articles. Sans tarder, l’auteur russe envoie à ses adeptes bulgares 11 articles non publiés qui sortent pour la première fois de l’imprimerie à Yasna Poliyana. L’un d’entre eux est son article emblématique contre la peine de mort, intitulé “Je ne peux plus me taire”.

Ainsi les deux Yasnaïa Polyana, la russe et la bulgare, établissent un contact permanent. Chaque numéro du magazine Vazrazhdane est envoyé à Tolstoï qui dit à propos de lui: “C’est la seule revue au monde qui proclame hardiment nos idées!”. Hristo Dosev, le chef du groupe des tolstoïens bulgares, visite à plusieurs reprises le domaine de l’écrivain russe avec qui ils deviennent amis. Mais entre-temps, l’opinion publique en Bulgarie à l’égard des adeptes de Tolstoï change et se tourne contre eux. On les accusait de toutes sortes de péchés. Certains voyaient en eux même une menace contre le royaume bulgare. C’est ainsi qu’en octobre 1908, les membres du phalanstère ont été obligés de quitter le village. Mais ils ont continué à répandre la doctrine de leur maître spirituel à l’étranger.
interieur-maison_musee.jpg
En 1910, le vieux déjà Lev Nikolaïevitch Tolstoï décide définitivement de se libérer du carcan des conventions familiales et sociales. Et par une nuit froide d’octobre, il quitte son domaine. Selon ses biographes, il avait l’intention d’embarquer sur un navire à Odessa pour venir en Bulgarie, où ses disciples l’attendaient. Mais entre-temps, il tombe malade et le matin du 7 novembre 1910 il rend son dernier souffle.

Au foyer de culture de Yasna Poliyana, en Bulgarie, il y a toute une collection de musée dédiée aux tolstoïens et à leur phalanstère, contenant la collection de littérature tolstoïenne la plus riche dans notre pays, ainsi que différents objets, photos et scènes en 3D représentant des événements de la vie de l’écrivain et de sa famille. Aujourd’hui à Yasna Poliyana, on parle encore avec respect et admiration des jeunes tolstoïens qui ont transformé la vie du village.

Version française : Siya Karaguiozova

Izvornik: bnr.bg
Photos : Veneta Nikolova
  Une petite pierre de plus à l'inconscient attachement de la petite Bulgarie à l'incommensurable Russie  
----------
Quand j'entends parler de bombes, je sors ma culture

Avatar du membre
Chantal
GM
GM
Messages : 3533
Enregistré le : mardi 24 octobre 2006 22:06
Zodiaque : Balance

Re: Information insolite.......

Message par Chantal » dimanche 03 août 2014 18:42

Je comprends alors pourquoi il a sa statue à Général Toshevo !

VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Information insolite.......

Message par VUK HERCEGOVAC » dimanche 17 août 2014 9:36

Avec les années accrochées aux basques,on courre moins vite et on peut être rattraper par une nostalgie envoutante, voila que surgit sur le ouèbe bulgare un site inattendu : socbg.com

Un site de souvenirs révolutionne la toile
Par Veneta Nikolova
souvenirs-republique-populaire.jpg
Est-il possible de se souvenir du passé, sans une once de nostalgie, pour revivre les heures insouciantes de sa jeunesse et tenter de reproduire trait pour trait, avec une fidélité sans faille, l’époque que nous avons vécue ? La réponse est évidemment négative, c’est impossible ! D’autant plus, lorsqu’il est question des générations de Bulgares qui ont grandi pendant la période du « socialisme tardif », pleine de contradictions, de non-dits et d’erreurs évidentes. Comment expliquer alors l’ambition des deux jeunes Bulgares, qui sans trop réfléchir, se sont plongés dans les eaux troubles de notre passé récent pour en sonder les profondeurs et mettre en lumière des perles du temps du socialisme. Le site « Souvenirs de la République Populaire » a créé le buzz sur les réseaux sociaux et ses auteurs, Milen Danov et Stoyan Galabov, reconnaissent qu’ils ne s’attendaient pas à un tel succès.

Dès qu’il est question de notre passé socialiste, les passions se déchaînent. Il y a peu de pans de l’histoire de la Bulgarie qui déclenchent des querelles aussi féroces et des affirmations aussi catégoriques. Pourquoi ? « Parce que nous ne nous sommes pas encore suffisamment penchés sur notre passé lié à cette période, contrairement aux autres anciens pays socialistes. » Milen Danov, l’un des auteurs du site, âgé de 30 ans, en est convaincu. Et d’ajouter qu’il s’efforce d’être le plus objectif et le plus impartial possible lorsqu’il publie des articles et des photos de l’époque. De façon générale cependant, c’est la bonne humeur et le clin d’œil aux « glorieuses » années du socialisme qui prévalent.

« On peut voir par exemple des photos d’école de l’époque où les enfants étaient membres des mouvements de jeunesse des pionniers et des komsomols. On peut y découvrir aussi des photos de congrès du parti, de villes sous leur apparence de l’époque, d’usines…en bref….des images d’une Bulgarie très différente de l’actuelle » explique Milen.

Comment ne pas esquisser un sourire attendri en regardant les images de notre littoral non bétonné des années 70 ? La dernière publication intitulée « le top 10 des séducteurs du socialisme » remplie de commentaires humoristiques, de liens et de comparaisons avec le macho bulgare actuel a fait le buzz cette semaine. « Non, ce n’est pas un site nostalgique » dit Stojan Galabov, âgé de 32 ans, en anticipant notre question.

« Nous avons été tentés à plusieurs reprises de qualifier nos lecteurs de nostalgiques. Mais la nostalgie comporte l’idée de souvenirs positifs. On peut éprouver de la nostalgie pour quelque chose qui a été agréable. Mais la plupart de nos lecteurs n’associe pas le socialisme à de bons souvenirs. C’est pour cela qu’on ne peut pas dire que notre site soit nostalgique. Il suscite des commentaires passionnés ; c’est plutôt un site de discussion, mais pas forcément pour échanger des souvenirs et des sentiments nostalgiques. »

Il y a peu de chance que les souvenirs de magasins vides, de la censure et des files d’attente devant les services consulaires du Ministère de l’intérieur pour obtenir des visas de « sortie » nous attendrissent, en effet. Cependant, une partie de la société bulgare jette un regard ému sur le temps du « socialisme tardif », quand on pouvait partir chaque été en vacances à la mer, quand on avait la sécurité de l’emploi, quand les soins médicaux étaient gratuits, quand l’enseignement prodigué dans les écoles de quartier et rurales était excellent. Pourquoi la nostalgie pour le socialisme l’emporte-t-elle, pas seulement chez les plus âgés, mais aussi parmi les jeunes, qui n’ont qu’entendu parler du socialisme sans pour autant l’avoir vécu ?

« Moi aussi, je me pose cette question – répond Milen Danev. Le problème, chez nous, c’est peut-être que notre transition a été différente de celle des autres anciens pays socialistes. Donc, les gens ont eu des attentes plus fortes, dans les années 90. Mais les choses ne se sont pas passées comme on l’espérait, ce qui entraîne un repli sur le passé».

Le passé est un puzzle, une sorte de miroir brisé : en essayant d’en ramasser les morceaux, on se blesse inévitablement. Notre reflet dans ce miroir se modifie, et nous avec. C’est peut-être pour cette raison que les Bulgares éprouvent constamment le besoin d’un retour en arrière, pour assembler les pièces éparpillées de leur passé, pour sonder leur reflet dans l’espoir d’y trouver une explication à leur sombre présent.

Izvornik: bnr.bg - version française de Rita Morvan
----------
Il est aussi absurde de regretter le passé que vouloir organiser l'avenir


Répondre