Bulgarie dans l'UE

Les sujets de société, les faits divers. Ouvrez le débat sur l'actualité bulgare.
Répondre
Avatar du membre
Françoise
Administratrice
Administratrice
Messages : 10885
Enregistré le : mardi 01 avril 2003 17:03
Zodiaque : Poissons

Re: Bulgarie dans l'UE

Message par Françoise » vendredi 25 mars 2011 20:54

Dernier message de la page précédente :

Borissov pourra aider Sarko à contrôler les 19 centrales nucléaires de France. ,-bg :fr:


VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Bulgarie dans l'UE

Message par VUK HERCEGOVAC » mercredi 27 avril 2011 19:04

Bojko Metodiev BORISOV semble vouloir ajouter une nouvelle corde à son arc:pompier,garde du corps,kmet,grand vezir et présentement maître-chanteur...!!!!

Lu sur le site ouèbe de la Radio Nationale Bulgare

Премиерът: Ако говорят за Шенген, ние ще говорим за 3 % дефицит.

Si on nous "embête" sur Schengen,nous on va causer des "3% de déficit" (traduction un peu libre).
kosor-borissov.jpg
Le regard de braise de Jadranka a du enflammer notre grand vezir
kosor-borissov.jpg (8.25 Kio) Vu 1654 fois
Министър- председателят Бойко Борисов коментира, че ако Франция и Италия поставят въпроса за промяна на Шенгенското споразумание, то България може да попита защо не се спазва друго изискване на Евросъюза - да не се надскача три процентния дефицит.

Si la France et l'Italie veulent apporter des modifications aux accords de Schengen,la Bulgarie pourrait s'enquérir sur l'une des autres règles de l'U.E à savoir le dépassement de "3 % de déficit".
----------
На добър син наследство не му трябва, на лош – съвсем

VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Bulgarie dans l'UE

Message par VUK HERCEGOVAC » vendredi 06 janvier 2012 20:25

Българи в Испания: Колкото и да е лошо, тук е по-добре от България.

Les Bulgares en Espagne : aussi pénible que ce soit, ici c'est mieux qu'en Bulgarie

Кои страни ще отворят окончателно трудовите си пазари за България - очаква се решението на девет държави -Великобритания, Ирландия, Германия, Белгия, Франция, Люксембург, Малта, Холандия и Австрия. Окончателно решение ще има тази или другата седмица, каза в "Преди всички" Зинаида Златанова, ръководител на представителството на Еврокомисията в България. Ограничаването на трудовия пазар в преходен период се прилага и за други страни, в никакъв случай не е дискриминативно към България, каза още Златанова.

Испания е от страните, отворили напълно трудовия си пазар за българи. Това наистина е така и там наистина няма прояви на т.н. икономически национализъм, т.е. ако за една работа кандидатстват 10 чужденци и испанец именно той да бъде назначен. Не усещаме никаква дискриминация, твърди  Нели Кочева, председател на Асоциация "Кубрат" в Хетафе. И българи, и испанци - всички сме на един хал, каза Кочева. Вярно е, че имаме много случаи на връщане в България, тъй като хората са изгубили работата си. Но минава известно време и тези хора отново са в Испания. Колкото и да е лошо навсякъде, тук е по-добре от България.

L'Espagne a totalement ouvert son "marché du travail" aux bulgares...il n'y a pas de "nationalisme économique" et les bulgares ne sont pas les victimes de discriminations, dit Neli Kocheva, présidente de l'association Kybrat de Getafe...Quand bien même c'est dur,ici c'est mieux qu'en Bulgarie.

Source : bnr
----------
Heureux qui, comme Ulysse, a fait un long voyage

VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Bulgarie dans l'UE

Message par VUK HERCEGOVAC » mardi 24 avril 2012 19:26

EUROSTAT : COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° 63-2012 DU 24.04.2012

Les coûts horaires de la main d'œuvre compris entre 3,5€ et 39,3€ selon les États membres de l'UE27.
3-24042012-AP-FR.pdf
(137.84 Kio) Téléchargé 219 fois
Евростат: България с най-ниско заплащане на труда - 3,5 евро на час.

България е с най-ниско почасово заплащане в ЕС, по данни на Евростат.

През 2011 година средните почасови разходи за труд в европейския блок са били в размер на 23,1 евро. Най-ниско е било заплащането в България - 3,5 евро на час, а най-високо в Белгия - 39,3 евро на час. След Белгия най-високо е почасовото заплащане в Швеция (39,3 евро), Дания (38,6 евро), Франция (34,2 евро), Люксембург (33,7 евро), Холандия (31,1 евро) и Германия (30,1 евро).Освен в България, ниско е заплащането и в Румъния (4,2 евро), Литва (5,5 евро) и Латвия (5,9 евро).

Les Belges sont les plus vernis :39,3 € de l'heure super: et les Bulgares les plus miséreux à 3,5 € :boje: même les Roumains touchent plus 4,2 €.
----------
L'argent, ça va ça vient, mais quand ça vient, ça va

VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Bulgarie dans l'UE

Message par VUK HERCEGOVAC » dimanche 06 mai 2012 14:27

En cette journée de l' Armée Bulgare et de l'élection présidentielle, Courrier international a traduit et publié un article de Svetoslav Terziev de l'hebdo Sega :
http://www.courrierinternational.com/ar ... ur-sarkozy

Merci et adieu, Monsieur Sarkozy.

Les Bulgares sont redevables à Nicolas Sarkozy d'être intervenu pour libérer leurs infirmières des geôles de Kadhafi. Mais aussi soulagés qu'il dégage de la scène politique européenne le 6 mai, quand les Français l'auront… remercié.

Au cours des derniers jours de son mandat, le président français nous donne une seconde occasion de lui exprimer notre gratitude. En 2007, il est arrivé au pouvoir avec la promesse de libérer les infirmières bulgares condamnées en Libye. Et, deux mois plus tard, il l'a fait – recevant ainsi la plus haute distinction de l'Etat bulgare et une reconnaissance internationale pour son engagement pour les droits de l'homme. Aujourd'hui, il s'apprête à nous libérer de sa présence sur la scène politique européenne et, franchement, nous devons lui être reconnaissants. Car les Bulgares sont parmi les peuples qui ont le plus souffert de sa misanthropie.

Avec la libération de nos infirmières et du médecin palestinien à l'été 2007, Nicolas Sarkozy nous a donné un premier aperçu de ce que pouvait être la solidarité européenne, alors que nous venions de rejoindre le club européen. A la fin de son mandat, il remet en cause notre citoyenneté européenne, inscrite dans nos papiers d'identité, en nous traitant comme si nous étions des intrus dans l'Union européenne (UE). Tout a commencé à l'été 2010, lors de son fameux discours nationaliste de Grenoble [le 30 juillet], qui a tant plu à d'autres pays contaminés par le populisme de droite en Europe. Il nous a ainsi envoyés dans la périphérie de l'UE, où nous avons commencé à apprendre nos premières leçons d'euroscepticisme en compagnie d'autres Etats membres ou candidats à l'adhésion. Pendant ce temps commençait en France une chasse massive aux Roms bulgares et roumainsdans le but de les convaincre de retourner "de leur plein gré" à la maison. A l'époque, nos dirigeants ont préféré faire profil bas, alors que toute l'Europe s'est indignée du fait que la haine ethnique était devenue une politique d'Etat en France.

Au début de son mandat, nous avions encore le sentiment d'être soutenus par la France à cause d'une sorte d'inertie dans les relations bilatérales héritées de ses prédécesseurs. François Mitterrand et Jacques Chirac traitaient avec sympathie le pays francophone – et surtout francophile – que nous sommes. Ils encourageaient les hommes d'affaires français et s'implanter sur un marché qu'ils ne connaissaient pas favorisaient les échanges culturels et la circulation de personnes entre la France et la Bulgarie.

Mais Nicolas Sarkozy, qui n'a jamais caché ses ambitions d'être le représentant du grand capital français, s'est focalisé sur l'achat insensé par la Bulgarie de quatre corvettes françaises pour 1 milliard d'euros. Lorsque ce marché, conclu dans le dos du miséreux contribuable bulgare, a échoué, en 2009, il a perdu tout intérêt pour notre pays. Connaissez-vous une grande entreprise française qui aurait profité des années Sarkozy pour s'implanter chez nous ? Moi, aucune. Mais le pire est que, sous sa présidence, la France a perdu cette force morale qui, depuis les changements démocratiques à l'Est, nous a toujours poussés vers l'Europe. Il y a encore quelques années, la voix de l'ambassadeur français résonnait haut et fort à Sofia. Aujourd'hui, le nom de ce dernier ne doit être connu que dans le petit périmètre de la résidence de France. Et tout ce qu'il nous reste de la francophonie est cette réception protocolaire donnée une fois par an par le ministère des Affaires étrangères, à laquelle assistent une centaine de personnes sans grande influence dans les affaires du pays.

Nous devons aussi à l'intervention personnelle de Nicolas Sarkozy les déboires de la Bulgarie pour rejoindre l'espace de libre circulation Schengen. C'est lui qui a convaincu Angela Merkel de s'y opposer, même si notre pays avait rempli tous les critères pour y adhérer. La raison invoquée – le peu de progrès dans la lutte contre la corruption et la criminalité organisée – est un beau prétexte. Car si la France et l'Allemagne voulaient véritablement combattre la cleptocratie bulgare et roumaine, elles ont suffisamment de poids en Europe pour le faire. Notamment en rendant publics un certain nombre de faits, que tout le monde connaît, mais que personne ne veut lier directement aux représentants du pouvoir dans les deux pays. Mais ce prétexte a aussi servi Paris et Berlin pour associer la Bulgarie et la Roumanie à leurs plans de sauvetage de l'euro. C'est avec beaucoup de retard que nos dirigeants ont compris le piège et ont protesté contre les velléités de Sarkozy de vouloir nous faire payer pour la crise grecque en alignant nos impôts sur ceux de la France et de l'Allemagne.

Finalement, les attentes des Bulgares sont modestes à la veille du 6 mai. Ils ne souhaitent qu'une seule chose : que les Français choisissent librement leur futur président et que ce dernier ne s'appelle pas Nicolas Sarkozy.
----------
Une haie entre voisins préserve l'amitié

Avatar du membre
Françoise
Administratrice
Administratrice
Messages : 10885
Enregistré le : mardi 01 avril 2003 17:03
Zodiaque : Poissons

Re: Bulgarie dans l'UE

Message par Françoise » dimanche 06 mai 2012 15:11

Il sera intéressant de lire un article de ce même auteur quelques mois après le changement éventuel de la présidence. Quelques mois, le temps qu'il mette en place une nouvelle politique européenne, sociale et économique...

Avatar du membre
Chantal
GM
GM
Messages : 3537
Enregistré le : mardi 24 octobre 2006 22:06
Zodiaque : Balance

Re: Bulgarie dans l'UE

Message par Chantal » dimanche 06 mai 2012 15:38

Hé bien, ils ne mâchent pas leurs mots au moins !!! réponse dans peu de temps ! :D

Avatar du membre
Françoise
Administratrice
Administratrice
Messages : 10885
Enregistré le : mardi 01 avril 2003 17:03
Zodiaque : Poissons

Re: Bulgarie dans l'UE

Message par Françoise » dimanche 06 mai 2012 16:10

Il y a plusieurs détails qui ne sont pas tout à fait réels.
Ce n'est pas Merkel qui s'oppose concernant Shengen.
Il y a encore quelques années, la voix de l'ambassadeur français résonnait haut et fort à Sofia. Aujourd'hui, le nom de ce dernier ne doit être connu que dans le petit périmètre de la résidence de France. Et tout ce qu'il nous reste de la francophonie est cette réception protocolaire donnée une fois par an par le ministère des Affaires étrangères, à laquelle assistent une centaine de personnes sans grande influence dans les affaires du pays.
Je n'ai pas bien compris ce message ?!
L'auteur affirme qu'aucune entreprise française ne s'est installée en Bulgarie...?

VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Bulgarie dans l'UE

Message par VUK HERCEGOVAC » dimanche 06 mai 2012 18:35

À l'heure d'internet et du très haut débit, la presse bulgare aussi rapide que la presse belge.

DNEVNIK publie le 06 май 2012 à 17:50 : Първи прогнози: Засега Оланд води с 53% от гласовете
première projection François HOLLANDE VAINQUEUR...à 53%
----------
Lorsqu'on commence à parier sur un cheval, on comprend que le chien reste le meilleur ami de l'homme

Avatar du membre
Françoise
Administratrice
Administratrice
Messages : 10885
Enregistré le : mardi 01 avril 2003 17:03
Zodiaque : Poissons

Re: Bulgarie dans l'UE

Message par Françoise » dimanche 06 mai 2012 20:45

J'ai eu la nouvelle d'un media de Bulgarie :
dimanche 6 mai 2012 18:05:19
Sur le site de microblogging c'était hilarant des textes postés de toutes parts, avec un nom de code :fr:
Un petit exemple :
course.jpg

VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Bulgarie dans l'UE

Message par VUK HERCEGOVAC » dimanche 13 mai 2012 20:38

A Valence, Totju Mladenov MLADENOV tend la main aux expatriés bulgares

Le gouvernement bulgare met en œuvre une politique visant à encourager les Bulgares travaillant à l’étranger, à reprendre le chemin du retour. Cette déclaration a été faite aujourd’hui par le ministre du Travail et de la Politique sociale Totju Mladenov MLADENOV, lors de sa visite à Valence, en Espagne, à l’occasion de la Journée d’information sur l’emploi et les questions sociales, organisée au Consulat général de Bulgarie. Selon les chiffres officiels de l’état civil espagnol, le pays de Cervantes accueille actuellement plus de 176 000 ressortissants bulgares.
danger-travail.jpg
danger-travail.jpg (7.67 Kio) Vu 1654 fois
Le treizième travail d'Hercule : trouver un emploi

Avatar du membre
Françoise
Administratrice
Administratrice
Messages : 10885
Enregistré le : mardi 01 avril 2003 17:03
Zodiaque : Poissons

Re: Bulgarie dans l'UE

Message par Françoise » dimanche 13 mai 2012 21:14

et Kristalina Gueorguieva, commissaire européenne à la coopération internationale invite à aller au salon de la solidarité :
en juin 2012 à Paris à la Porte de Versailles.

VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Bulgarie dans l'UE

Message par VUK HERCEGOVAC » samedi 02 juin 2012 21:46

La Bulgarie peut profiter d’un milliard d’euros de financement européen pour le secteur des eaux.

Les investissements européens dans le secteur des eaux ne sont peut-être pas les plus attrayants, mais ils concernent la santé de la population et ont un caractère stratégique, a annoncé à Pleven, en Bulgarie du nord, le ministre en charge de la gestion des fonds européens Tomislav Peykov DONCHEV. Selon lui, on parle aujourd’hui de plus en plus des changements climatiques et pour cette raison il est nécessaire de mettre sur pied des infrastructures alternatives pour les eaux et réduire les pertes. La Bulgarie peut profiter de 1.25 milliard d’euros de financement européen au cours de l’actuelle période de programmation rien que pour le secteur des eaux. Ces fonds peuvent être convenus jusqu'à la fin de l’année 2013 et payés jusqu'à la fin de l’année 2015, a ajouté DONCHEV. Le montant du financement au cours de la période suivante de programmation ne sera pas inférieur étant donné que le secteur des eaux est prioritaire pour l’Union européenne, a relevé le ministre.
  Une bonne nouvelle pour la Bulgarie,me semble-t-il,il n'y a plus qu'à espérer les bulgares en profitent  
----------
Bien dire fait rire, bien faire fait taire

VUK HERCEGOVAC
Insatiable
Insatiable
Messages : 2578
Enregistré le : vendredi 13 février 2004 21:28

Re: Bulgarie dans l'UE

Message par VUK HERCEGOVAC » mercredi 13 juin 2012 19:55

La CE octroie une enveloppe de 42,5 millions d’euros pour les transports urbains de Sofia

La commission européenne a donné son accord pour des investissements de 42,5 millions d’euros au titre du projet de transports en commun intégrés de la ville de Sofia. Le cofinancement de la Bulgarie sera à la hauteur de 7,5 millions d’euros et le projet permettra la modernisation du réseau de tramways et de trolleybus de la capitale. Cette enveloppe s’ajoute aux 340 millions d’euros qui ont été accordés pour l’extension du métropolitain de Sofia.
----------
Ce n'est pas le cheval qui tire la charrette, mais la carotte

Avatar du membre
Françoise
Administratrice
Administratrice
Messages : 10885
Enregistré le : mardi 01 avril 2003 17:03
Zodiaque : Poissons

Re: Bulgarie dans l'UE

Message par Françoise » mercredi 13 juin 2012 22:02

Il y a des pourparlers en cours au sujet du nom des stations de métro. Une des nouvelles stations devrait s'appeler "Europe unie", une autre devrait être nommée "Serdika", mais une station de ce nom existe déjà...

Avatar du membre
Benjo
фанатик
фанатик
Messages : 512
Enregistré le : lundi 12 avril 2004 15:55
Zodiaque : Scorpion

Re: Bulgarie dans l'UE

Message par Benjo » vendredi 15 juin 2012 9:36

VUK HERCEGOVAC » 13 juin 2012 a écrit : La commission européenne a donné son accord pour des investissements de 42,5 millions d’euros au titre du projet de transports en commun intégrés de la ville de Sofia. Le cofinancement de la Bulgarie sera à la hauteur de 7,5 millions d’euros et le projet permettra la modernisation du réseau de tramways et de trolleybus de la capitale. Cette enveloppe s’ajoute aux 340 millions d’euros qui ont été accordés pour l’extension du métropolitain de Sofia.
Encore des millions qui vont partir vers la Russie ou la Chine ... pff
Quand on voit encore dans quel etat est l autoroute entre Sofia et Plovdiv .... charabia:


Répondre