Petar Petrov, ingénieur-inventeur

Invitation à connaître des écrivains, artistes, hommes politiques, inventeurs, sportifs et autres
Répondre
Avatar du membre
Françoise
Administratrice
Administratrice
Messages : 10885
Enregistré le : mardi 01 avril 2003 17:03
Zodiaque : Poissons

Petar Petrov, ingénieur-inventeur

Message par Françoise » mardi 21 janvier 2014 13:49

Voici un monsieur qui a mené une vie très mouvementée et qui est mondialement (mé)connu :lol:
Son nom est épelé Petroff dans les pays autres que la Bulgarie.
peter-petrov.jpg
peter-petrov.jpg (8.55 Kio) Vu 2505 fois
Petar Petrov est né en 1919 dans le village de Brestovitsa, près de Plovdiv. Fils d'un prêtre, il fit ses études dans un séminaire orthodoxe, puis s'engagea en 1939 dans la Légion étrangère française. Capturé par les Allemands, il fût envoyé dans un camp de prisonniers en Pologne.
En 1941 il retourne en Bulgarie et devient officier de l'armée bulgare, garde du roi Boris III ; ce qui lui valut à l'arrivée du régime communiste, une condamnation à mort.
En 1944 il se rend en Allemagne faire des études d'ingénierie à l'université de Munich et se passionne également d'architecture navale.
En 1951 il s'installe au Canada et participe aux projets de l'US Air Force.
Il a travaillé aussi en Indochine.
En 1963 il s'installe à Huntsville, dans l'état de l'Alabama aux Etats-Unis et commence à travailler pour les programmes spatiaux Apollo et Gemini pour le compte de la Nasa et de Boeing.

Par la suite il crée plusieurs sociétés, dont Care Electrics et ADS Environmental Services.
Tout au long de sa vie il dépose les brevets de ses inventions, qui sont nombreuses.
Parmi les plus connues il y a la première montre-bracelet digitale, devenue la montre Pulsar qui avait été portée par James Bond dans le film Vivre et laisser mourir (Live and Let Die), le moniteur de fréquence cardiaque sans fil, des équipements de mesures environnementales (ADS a été rachetée par une société suédoise en 1989).
montre-pulsar.jpg
Sur l'île de Brabant en Antartique, un lieu porte son nom - cap Petroff, en hommage à l'inventeur.
Il a eu 3 fils.
Il est décédé en 2003.


Répondre